Dans cette série, j'ai volontairement décontextualisé mes photos de rue.
En "découpant" les personnages et en les replaçant dans un monde sans rue, il est impossible de savoir où les photographies ont été prises. Quelle année ? 2008 ? 2018?
Londres, Paris, Nantes, Port Louis ? Europe ? Afrique ? Une touche de couleur pastel et notre perception du contexte émotionnel est lui aussi trompé.

S'agit-il d'une photo où l'environnement a été supprimé ou un montage de plusieurs photos ?
La mondialisation unifie le temps, les villes peuvent être mélangées...les personnages aussi...

Côté coulisses :
Pour cette série, je me suis approprié les codes d'un livre pour enfant des années 60 découvert dans le livre "Pour une critique du design graphique ".
J'ai également tramé les photographies en noir et blanc pour imiter le papier journal.
Le "détourage" grossier est volontaire, là aussi, pour imiter une découpe aux ciseaux. 
Cette série est dans la continuité de mon travail sur la perception.
Back to Top